01 69 93 00 59

« Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis »

Victor Hugo

« De mourir, ça ne me fait rien. Mais ça me fait de la peine de quitter la vie. »

Marcel Pagnol

Nos Agences


Implantée à Orsay, sur Gif sur Yvette, avec la reprise de la Maison Megret fondée en 1928, et à Melun, nos agences sont joignables 7j/7 et 24h/24 pour écouter et répondre à vos questions relatives à l’organisation d’obsèques laïque ou de confession : chrétienne, juive, musulmane ou bouddhiste. Nous respectons vos traditions et vous apportons conseils et écoute durant toute la préparation du service funéraire de votre choix et vous accueillons dans nos locaux aux couleurs actuelles, décorés avec sobriété, favorisant le recueillement et la quiétude. Inhumation, crémation, transport du corps en province ou à l’étranger, nous prenons le temps d’écouter vos souhaits et vous apporter les meilleures solutions.

  • Services Funéraires

  • de Melun
  • 27 rue St Amboise
  • 77000
  • MELUN
  • Plus d'infos
  • Services Funéraires

  • de l'Yvette
  • Centre Commercial ,
  • place du marché neuf , CHEVRY
  • 91190 GIF SUR YVETTE
  • Plus d'infos
  • Services Funéraires

  • de l'Yvette
  • 100 avenue
  • Saint Laurent
  • 91400 ORSAY
  • Plus d'infos

Qui sommes-nous ?


Services Funéraires Organisation est un établissement Essonnien expert sur les activités liées au funéraire, des services de pompes funèbres à la pose de monuments, de la préconisation de contrats de prévoyance à l’accompagnement après décès. SFO accompagne les familles dans toutes les étapes liées au deuil et aux souvenirs. SFO
Services Funéraires Organisation est un établissement Essonnien expert sur les activités liées au funéraire, des services de pompes funèbres à la pose de monuments, de la préconisation de contrats de prévoyance à l’accompagnement après décès. SFO accompagne les familles dans toutes les étapes liées au deuil et aux souvenirs.SFO
Services Funéraires Organisation est un établissement Essonnien expert sur les activités liées au funéraire, des services de pompes funèbres à la pose de monuments, de la préconisation de contrats de prévoyance à l’accompagnement après décès. SFO accompagne les familles dans toutes les étapes liées au deuil et aux souvenirs.SFO

Nos Services



PREVOYANCE

Décider en toute liberté du déroulement de vos obsèques et être certain que vos dernières volontés soient respectées. Lors d’un premier entretien, nous prenons note de vos souhaits et répondons aux questions que cette démarche personnelle suscite. Nous établissons ensuite gratuitement un devis détaillé, avec des propositions de financement ajustées. Nos contrats obsèques sont garantis par un partenaire et assureur mondial de premier plan avec 53 millions de clients repartis en Europe, en Amérique du nord et dans la zone Asie-Pacifique.

TRAVAUX DE CIMETIERE

Préparation à l’inhumation
> Fourniture et pose de caveaux ou caves-urnes
> Creusement pleine terre

Tous travaux liés à un décès
> Démontage et remontage du monument.
> Ouverture et fermeture du caveau.
> Déplacement de tombale pour un dépôt d’urne.

Exhumations+ d’informations 

FLEURISSEMENT ET ENTRETIEN DES TOMBES

>Fleurissement
>Nettoyage de monuments
>Redressement de monuments
>Restauration de monuments commémoratifs
>Gravures, lithographie d’art, restauration de dorures+ d’informations

Réglementation



Le transport de corps

Avant mise en bière : Les familles peuvent demander le transport de leur défunt vers un domicile ou une chambre funéraire, dans un délai de 48h, avec ou sans soins de conservation. Il doit être effectué par un opérateur funéraire habilité par la Préfecture, dans un véhicule spécialement aménagé et agréé par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales.Quel que soit le lieu de dépôt du corps, le transport avant mise en bière ne peut être réalisé sans une déclaration préalable, effectuée par l’opérateur funéraire auprès du maire du lieu de dépôt du corps et dans les conditions prévues par les articles R.2213‑8, R.2213‑8‑1, R.2213‑9 et R.2213‑11 du C.G.C.T. 

TRANSPORT

DEMANDE ECRITE DE LA PERSONNE HABILITEE A POURVOIR AUX FUNERAILLES

ACCORD DU MEDECIN SUR LE CERTIFICAT DE DECES.

SI DECES SURVENU DANS UN ETABLISSEMENT DE SOIN = ACCORD DU DIRECTEUR

SI DECES SUR LA VOIE PUBLIQUE

NOTES

Au domicile

X(1)

X

X

(1)Le refus du médecin doit être motivé par les raisons suivantes : problème médico-légal, maladie contagieuse (arrêté du 20/07/1998), dégradation du corps.

A une chambre funéraireX(2)XIntervention des services de police ou de gendarmerie est nécessaire. Le défunt est alors transporté sur réquisition de police. En cas de problème médico-légal, le corps est transporté à l’Institut Médico-Légal, où il reste à la disposition de la justice.(2)Passé un délai de 10h, la demande peut être réalisée par l’établissement où le décès s’est produit.
A la faculté de médecineX (2)Les pièces demandées sont complétées, entre autres, par l’original de la carte de donateur du défunt.
A un établissement de santéXX La famille peut demander le transport du défunt à un établissement de santé, afin d’effectuer des prélèvements en vue de rechercher les causes du décès. Le délai de transport avant mise en bière est porté à 72h, en cas de recherche de maladie contagieuse.

Les soins de conservation
Les soins de conservation ne peuvent être pratiqués sans une déclaration préalable indiquant le mode opératoire et les produits employés, transmise au maire de la commune du lieu de l’opération. Il sera nécessaire de faire une demande écrite de la personne habilitée à pourvoir aux funérailles et demander un certificat du médecin attestant que le décès ne pose pas de problème médico-légal et qu’il n’y a pas d’obstacle au don du corps.Les soins de conservation ne pouvant être pratiqués sur une personne décédée d’une des infections transmissibles fixées par l’arrêté du 20/07/1998, le médecin ne doit donner son accord sur le certificat de décès que si cette condition est remplie.

La mise en bière
Avant son inhumation ou sa crémation, le corps d’une personne décédée est mis en bière. Si la personne décédée était porteuse d’une prothèse fonctionnant au moyen d’une pile, celle-ci doit être retirée par un médecin ou un thanatopracteur, qui atteste de sa récupération avant la mise en bière. La fermeture du cercueil est autorisée par l’officier d’état civil du lieu de mise en bière, sur production du certificat de décès attestant que celui-ci ne pose pas de problème médico-légal.

L’inhumation
Le défunt peut être inhumé dans le cimetière de la commune de son domicile, de son décès, de son inscription sur les listes électorales, ou dans lequel la famille dispose d’une sépulture familiale. L’autorisation d’inhumation est délivrée par le maire de la commune concernée, sur demande de la personne habilitée à pourvoir aux funérailles.

La crémation

  • Lorsqu’une personne a fait le choix de la crémation, les pièces suivantes sont demandées : – déclaration écrite du défunt, à défaut la demande écrite de la personne habilitée à pourvoir aux funérailles. – certificat médical attestant que le décès ne pose pas de problème médico-légal et indiquant que le défunt n’est pas porteur d’une prothèse fonctionnant au moyen d’une pile.
  • destination des cendres :
    L’urne peut être inhumée dans une concession de famille ou scellée sur un monument funéraire.
  • L’intégralité des cendres peut également être dispersée dans un espace aménagé à cet effet, d’un cimetière, 
    d’un site cinéraire, ou en pleine nature, à l’exception des voies publiques.
  • En cas de dispersion des cendres en pleine nature, la personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles
     en fait la déclaration à la mairie de la commune du lieu de naissance du défunt. 
    L’identité du défunt, ainsi que la date de dispersion de ses cendres, sont inscrits sur un registre créé à effet.
  • Dans l’éventuelle attente d’une décision relative à la destination des cendres, l’urne cinéraire peut être conservée au crématorium, 
    pendant une période qui ne peut excéder un an.
  • Elle peut également être conservée dans les mêmes conditions, dans un lieu de culte, avec l’accord de l’association en charge du lieu.
  • Au terme de ce délai et d’une carence de 30 jours et en l’absence de décision, les cendres sont, en leur totalité, 
    dispersées dans l’espace aménagé du cimetière de la commune du lieu de décès ou dans l’espace le plus proche aménagé à cet effet.

Liste des infections transmissibles
Les infections nécessitant la mise en bière dans un cercueil hermétique sont par arrêté du Secrétariat d’Etat à la Santé du 20/07/1998 :

  • orthopoxviroses
  • choléra
  • peste
  • charbon
  • fièvres hémorragiques virales
  •  Les infections ne permettant pas la pratique de soins de conservation:
  • hépatites virales
  • rage
  • infection à VIH
  • maladie de Creutzfeldt-Jacob
  • Pour tout état septique grave, la prescription du médecin traitant devra être déterminée.

Infos
La personne qui s’occupe des funérailles peut obtenir le prélèvement sur les comptes bancaires du défunt, des sommes nécessaires au paiement de tout ou partie des frais d’obsèques, dans la limite de 5 000 euros. Le débit sur les comptes du défunt étant effectif dans la limite du solde créditeur (arrêté publié au Journal Officiel du 10 décembre 2013, faisant suite à l’article 72 de la Loi de séparation et de régulation des activités bancaires).  

Nous contacter


Permanence 7j/7 et 24h sur 24